home
 Editorial
 Tour Med Eau
 Charte Nationale /PEA-AGIR
 PAC MAROC
 Communiquons pour AGIR
 Atelier CESP OAPN
 
 EDUCATION ENVIRONNEMENTALE
 RIF CENTRAL
 Tourisme de peche
 
 Journee Delphis
 la mer qui nous unit
 PNAH
 Contact
 Bibliotheque
 
 PECHE ARTISANALE
 Radio
 Action Pilote Souani
 PALANGRIERS
 BALBUZARDS


login

    

AGIR

GESTION INTEGREE RESSOURCES  



Chers visiteurs nous vous invitons a visited notre nouveau site Mis a jour sur :

http://www.agir-env.or

   

 

 

http://www.scribd.com/doc/48410191/Recherche-et-planification-participative-du-secteur-de-la-peche-artisanale-dans-la-ZMPNAH

   

 Le Parc National d’Al Hoceima « PNAH » présente une façade montagneuse abrupte en grande partie constituée par un Massif calcaire à sol pauvre, la faible largeur des vallées ne favorise pas une bonne activité agricole et ne créant que des petits ports naturel à accès difficile pour les 36 Douars incrustés au sein du PNAH.

 

la jeune démographie galopante, exerce des techniques de pêche illégales telle la Dynamite ou le Sulfate de cuivre au sein de la zone marine protégée du Parc National d’Al Hoceima (ZMPNAH).

En dépit de la loi qui leur interdit d’opérer à moins de 80 m et échappant au contrôle des autorités compétentes, le chalutage illégal « à de faibles profondeurs » dans la zone marine protégée du Parc National d’Al Hoceima, la ZMPNAH devrait normalement  être consacrée à la gestion durable. De sorte que les revenus annuels de la pêche illégale dépassent les 280 millions de dirhams, sans compter l’impact sur le biotope, cependant les revenus annuels de la pêche artisanale responsable n’excèdent pas les 40 millions de dirhams pour les 600 pêcheurs de la ZMPNAH, dont la moyenne des âges ne dépasse pas les 30 ans.

 

 

les pêcheurs artisanaux étant les seuls témoins de ce drame écologique, leur implication est dorénavant nécessaire, pour trouver des réponses à toutes ces questions,  à travers la diversification et l’amélioration de revenus des jeunes aussi bien que leur insertion dans des métiers de pêche artisanale responsable, la formation en activités alternatives, et leur implication dans des activités de suivi et d’évaluation participative des ressources, selon le plan d’actions cyclique déjà établi, un comité multipartite devra être constitué afin d’éradiquer les activités de pêche illégales, et qui contribuera ainsi au renforcement de la gestion administrative du Parc National d’Al Hoceima.  

 

 

   
   

 

OPERATION DELPHIS MAROC 2010

AL HOCEIMA 10 & 11 JUILLET  

 

 Une centaine de participants ont pu contribuer au succès de l’Opération Delphis 2010 organisée conjointement entre le Ministère de la Pêche et l’Association AGIR pour la Gestion Intégrée des Ressources en collaboration avec  l’IFAW , et l’Association RIMMO et l'IUCN  .

 

 

 
 

 

                    L’Association AGIR et les experts de l’INRH ‘’Institut Nationale de Recherche Halieutique ont  assuré la formation d’une soixantaine de jeunes étudiants de l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées d’AL Hoceima, sur le protocole scientifique de l’opération Delphis  à L’ITPM « Institut des Technologies de Pêches à Al Hoceima » avec la participation du représentant de la Marine Royale à la 2ème base  et la Gendarmerie Royale .

   
   

 

 

                    Pendant l’Opération Delphis proprement dite, une surface marine de presque 700 Km2 a été prospectée à l’intérieur et aux alentours du Parc National  Marin d’Al-Hoceima, grâce au concours de Huit bateaux dont cinq unités de pêche et la vedette RIF appartenant au Département de la Pêche Maritime,   Un patrouilleur de la Marine Royale a  cependant assuré la sécurité de la flottille pendant toute la journée.

                    Des centaines de Dauphins ont été observées parmi les trois espèces cohabitant dans la riche baie d’Al-Hoceima, le grand Dauphin ; le Dauphin bleu et blanc et le Dauphin commun.

                  Par ailleurs, l'intérêt de la participation des pêcheurs en général et les palangriers « qui utilisent encore des techniques de pêche jugées I.U.U » en particulier est une opération de sensibilisation de ces derniers du mode de vie de ces cétacés, pour développer un sens de responsabilité vis-à-vis des habitats de ces mammifères marins  

 

 

 

   
       
 Communiquons pour AGIR



 

 

 

 

 

Programme CIUDAD

PROJET :   TOUR MED EAU

COMMUNES /

VILLASIMUS Sardaigne ITALIE

AL HOCEIMA  Maroc

DJERBA  Tunisie

 

 
   
     
     

 

 

Le projet Tour Med Eau est une opportunité réelle pour le partage en matiére de savoir et de savoir faire entre les Trois communes à climats se mi aride et pauvre en eau mais à grande pression touristiques telles  les communes de Villasimus , Al Hoceima et Djerba ;

 

Il s’agit pour la commune d’Al Hoceima d’une réelle expérience prospective spatio-temporelle entre trois scénarios  aussi similaires que contrastants ;

 

  1. Le premier est celui de Djerba qui a connu un tourisme intensif en absence réelle de Ressources en Eau, ce qui a créé un grave problème de gestion de l’Eau.

     

  2. Le deuxième est celui de Villasimus qui est une petite ville qui a connaît une grande pression touristique, mais qui a su maîtriser les techniques les plus sophistiquées de la gestion de l’eau à travers notamment la construction d’un château d’eau à réutiliser dans des activités consommatrice en eau tel l’arrosage  des jardins ou terrains de golfs ou les circuits d’eau secondaires dans les hôtels etc…. 

     

  3. Le troisième est celui de la ville d’Al Hoceima qui doit considérer les tendances de l’impact du manque d’eau issu du tourisme de masse qui la guette, et choisir son futur en cherchant les alternatives issu des échanges InterUrbains offerts par le projet CIUDAD instigué par la commune de Villasimus.

     

Atelier sur la CESP pour les gestionnaires des Espaces Naturels Protégés en Afrique du Nord

 

Il est essentiel de nous mettre à l’évidence que  l’importance de la communication dans le domaine de la gestion est d’abord de savoir écouter et que l’on ne devrait éviter de communiquer pour parler sinon pour agir.

 

 

 

 

 
     
     
 

Al Hoceima, Maroc, du 23 au 26 Mai 2010 

Organisé par:

la Commission de l'Éducation et de la Communication, la Commission Mondiale sur les Aires Protégées, l'Unité des Parcs Nationaux Espagnols (Organismo Autónomo Parques Nacionales), le Département de l'Environnement et le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts du Maroc, et financé par:

Le « Organismo Autónomo Parques Nacionales »  du Ministère de l’Environnement et la Milieu Rural et Marin de l’Espagne,

En coordination avec l’Association AGIR 

 

 

 

Celebration de  la  Journée de la Terre à Al Hoceima un large programme a été élaboré dans ce sens avec divers partenaires

voir       Programme de la Journée de la Terre  

 

 

 

 

 

 

 

 

 
     
 

 

 Le 22 Avril l'Association AGIR et la fondation Antinea ont contribué au programme de la Journée de la Terre à la ville d'Al hoceima , une ceremonie faite à bord du bateau a été préparée sous l'égide de M. le Wali de la Région d'al Hoceima Taza Taounate , de meme que des séances de sensibilisation et de formation ont été faites au profit des éleves du College Omar Bnou Al Khattab , ainsi qu'au profit des éleves de l'Institut des Technologies de Peche .

Rencontre avec l'association AGIR - Publiée le 16-05-2010

 

PODCAST/RSS ANTINEA
Enregistrer PODCAST ANTINEA XML RSS ANTINEA Utilisez le MirPod Les horaires de diffusion de la chronique ANTINEA Cette chronique dans un player sur votre site
LA CHRONIQUE
Les équipiers d'Antinéa à bord de Fleur de Passion sont toujours en escale dans le parc national d'AL Hoceima au Maroc.
Interview de M. NIBANI de l'association "AGIR" qui milite pour la protection du littoral marocain et la co-gestion des aires marines protégées.
Propos recueillis par Daniel KRUPKA

 

l'expédition de Fleur de Passion